Définition MarketPlace – Comment ça Marche?

Les Marketplaces sont devenues au fil des années un canal de vente en ligne incontournable pour distribuer ses produits. D’abord réserver à quelques pure-players (Amazon, PriceMinister, eBay,…), son nombre a explosé ces dernières années, et le phénomène n’a pas l’air prêt de s’arrêter.

Voyons ensemble ce que signifie une place de marché et comme cela fonctionne.

Définition d’une Markeplace

Une place de marché est un site e-commerce qui offre un espace de vente où se retrouvent l’offre (nombreux vendeurs professionnels ou particuliers) et la demande (acheteurs particuliers, ou professionnels dans le cadre de marketplaces B2B).

Les critères d’une marketplace sont généralement es suivants:

  • La plateforme reste garante de la bonne entente entre acheteurs et vendeurs et joue le rôle d’arbitre.
  • La transaction (le paiement) se fait au sein de la plateforme et non en dehors
  • La plateforme prélève une commission sur chaque vente réalisée (dans la majorité des cas).

Comment fonctionne une marketplace?

Le process classique d’une transaction réalisée sur une marketplace est le suivant.

La Marketplace reste au centre de la transaction.

  • Un acheteur A passe commande sur la marketplace – auprès d’un vendeur  B

  • La Marketplace reçoit la demande, et sécurise le paiement (fraude)

  • La Marketplace transmet la commande au vendeur B

  • Le Vendeur B accepte (ou refuse) la commande

  • Le vendeur B expédie la commande à l’acheteur A

  • L’acheteur A confirme la bonne réception auprès de la Marketplace

  • La Marketplace paie le vendeur B, en prélevant une commission sur le prix de la vente

Voici une autre façon d’identifier le processus classique d’une vente sur une marketplace, où intervienne 3 acteurs: l’acheteur, le vendeur, et la marketplace en rôle d’intermédiaire.

Soyez indulgent sur la qualité du dessin, j’aurais effectivement pu faire mieux 🙂

Réalisé grâce à l’outil gratuit  sketchboard (outil pour réaliser des mindmaps et cartes heuristiques à plusieurs).

Qui peut vendre sur une MarketPlace?

Votre faculté de pouvoir vendre sur une marketplace dépend de nombreux facteurs que nous allons voir ici.

Particulier ou Professionnel

Tout d’abord, votre statut va conditionner sur quelles marketplaces vous pouvez vendre. Aujourd’hui, ce sont surtout les places de marchés généralistes et historiques qui autorisent les 2 profils à vendre sur leur espace de vente (PriceMinister, eBay, Amazon, ….). Bien sûr, les particuliers ne peuvent pas opter pour l’état « Neuf » des produits, ce qui les distingue des professionnels.

Concernant les frais de ventes, ils peuvent parfois être plus avantageux pour les particuliers (gratuits sur leboncoin par exemple) ou l’être moins (la plupart des places de marchés ont des coûts plus élevés sur les particuliers).

Neuf ou Occasion

Par ailleurs, l’état des produits que vous vendez va avoir une incidence sur le choix de la marketplace. Certaines sont spécialisées dans les produits d’occasion, de seconde main, alors que sur d’autres, il est interdit de mettre en ligne des produits qui sont d’occasion, ou reconditionnés.

La catégorie de produit

Selon les produits que vous vendez, certaines marketplaces seront plus propices pour un bon développement de vos ventes. Certaines sont généralistes, mais la tendance des nouvelles marketplaces est pour la spécialisation (jardinerie, sextoys, …).

Découvrez la liste des Marketplaces en France, classées par secteur

Votre position dans la chaîne de distribution

D’abord trustées par les petits détaillants, les marketplaces sont vite devenues le repère de plus gros poissons. Voici le type d’acteurs que vous pouvez retrouver comme vendeur sur les marketplaces:

  • Les petits détaillants: Ce sont les premiers intéressés par les marketplaces, car les celles-ci leur permettent de rendre visible leurs produits auprès d’un large public. Ils profitent de la notoriété du site, de son système anti-fraude, de ses services marketing, etc. Le petit détaillant n’a ainsi pas besoin d’investir dans son propre site e-commerce. Ce public intéresse beaucoup les marketplaces, notamment les généralistes (Amazon, PriceMinister, Fnac, …) car la somme de leurs offres permet de générer un nombre conséquent de produits et ainsi avoir des produits « long tail ».
    • Auto-Entrepreneur ou moins de 5 salariés
    • Moins de 100 références
    • Souvent un canal de vente additionnel en plus d’un petit point de vente physique.
  • Les entreprises moyennes ou grandes: Les marketplaces sont à la recherche de ce type d’entreprises plus importantes, notamment car cela leur garantie souvent d’avoir de meilleurs prix, plus de références, une meilleur qualité de service,…
  • Les marques ou fabricants: Même si les marques sont encore nombreuses à être frileuses à venir vendre en direct au client final, en faisant sauter l’intermédiaire du distributeur, les marketplaces ont réussi à en convaincre plus d’une déjà. La stratégie des marques n’est souvent pas de transformer les marketplaces comme une nouvelle source de revenue prioritaire, ce qui les mettraient en difficulté avec leur réseau de distribution. Elle cherchent davantage à mieux connaitre leurs clients finaux: qui sont-ils? d’où viennent-ils? quels sont leurs besoins?  qu’achètent-ils? comment? Toutes ces données sont ensuite réutilisées en interne pour améliorer leurs services.
  • Les grossistes: Tous comme les marques, les grossistes ont intérêt à faire attention à leur stratégie prix pour ne pas soulever la colère des distributeurs.  Les marketplaces sont intéressées par ces vendeurs car ils arrivent à obtenir des tarifs très intéressants notamment pour des opérations commerciales éclaires (maximum 48h).

Que puis-je vendre sur les marketplaces?

Le meilleur moyen de savoir si vos produits seront acceptés sur la marketplace où vous souhaitez vendre est de vérifier que cette dernière propose déjà des produits de ce type.

Les restrictions peuvent soit être du fait que la marketplace n’a pas encore ouvert une catégorie pour vos produits. Si c’est une nouvelle catégorie (les drones à une époques, puis les objets connectés, etc.), il peut être bon de contacter le service commercial de la place de marché pour leur dire que vous souhaitez distribuer des produits de ce type. Le site attend généralement d’avoir suffisamment d’offres potentielles d’un nouveau type de produit avant de faire travailler ses équipes en interne pour le développement d’une nouvelle catégorie.

Un autre type de restriction est lié à des clauses de distribution sélective. De nombreuses marques interdisent strictement les places de marché de référencer tous produits portant leur marque. Ceci est généralement accordée uniquement aux marques ayant mis en place un réseau de distribution sélective (seule une poignée d’acteurs est autorisée à vendre les produits de la marque, choisis sur des critères bien précis).

Enfin, cela peut être décidé tout simplement pour des raisons de politiques d’entreprise. C’est par exemple le cas des films pour adultes, les cigarettes électroniques, les armes, les animaux, … que beaucoup de marketplaces refusent de distribuer sur leur site.

Conclusion

Maintenant que vous comprenez un peu mieux comment fonctionne une place de marché, vous pouvez aller plus loin en découvrant notre liste des marketplaces en France, triées par secteur. Cela vous donnera une meilleure idée de la quantité de places de marchés actuellement disponible.

Enfin, j’espère que l’article vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager autour de vous, et à me laisser un petit commentaire sympa ci-dessous afin de m’encourager à écrire d’autres articles ! 🙂